Pont-Lavoir

A l’ombre de hauts frênes et bordés de saules têtards, l’ancien pont lavoir enjambe le ruisseau de Chardeneux qui flâne au milieu des prés humides.

Datant de la première moitié du 19e siècle, il est muni de deux travées sous une voûte plate en grandes dalles de pierres calcaires. En amont, un petit escalier tournant offre un accès direct à l’eau.

Réminiscence des métiers d’antan, l’ancien pont lavoir évoque le temps des lavandières. Intimement lié à l’eau fraîche, le lavoir est l’endroit public où les femmes lavaient le linge à la main en toutes saisons. Autrefois, chaque village possédait son lavoir situé soit au point d’eau, près d’une source ou d’une fontaine ou encore, le long de la rivière. Agenouillée et courbée sur une petite planche inclinée où elle plaçait le linge, la lavandière jetait le linge dans l'eau, le savonnait et le frottait avec de la cendre. Après l’avoir tordu pour que le savon pénètre, elle le frappait avec une palette de bois avant de le rincer. Même essoré, le linge encore humide pesait lourd. Il était alors transporté en brouette pour être étendu sur un pré ou posé sur des haies afin d’être séché. Lieu privilégié des rencontres féminines, les dernières nouvelles de la vie du village se racontaient et se commentaient autour du lavoir. 

Texte et Photographies : Mark Rossignol 

 

En pratique

Pont-Lavoir
Chemin du pont lavoir
5377 Chardeneux - Bonsin

Calculer un itinéraire