Place Saint-Georges - Ensemble architectural classé

Suivant l'orientation Nord-sud de l'éperon rocheux, l'ancienne «Grand-rue » forme une grand place trapézoïdale s'inclinant doucement pour ensuite plonger plus brutalement vers la pointe Nord.

Occupée jadis au centre, à l'emplacement de l'actuelle fontaine de la Vierge par l'hôtel de ville ou halle communale, signalé depuis 1446 et démoli après le siège de 1675, pour être remplacé, à partir de 1687, par l'hôtel de ville, actuellement syndicat d'initiative, dans l'enfilade, au n° 30. Proches, le perron cité jusqu'à la fin du XVIIe s. et la potence. Dans la partie haute, au S., « grand puits » creusé en 1510 dont la pompe actuelle date de 1791. Au-delà, entre deux rangées de tilleuls remplaçant depuis 1902 les vingt-six en trois lignes, plantés en 1713, table de pierre, ancien support de crucifix. Toujours installé sur le bastion N., autre tilleul de 1713. Bordée de belles maisons patriciennes voisinant avec de modestes habitations, souvent étroites mais plus ou moins hautes et profondes, la place a conservé ses pavés ainsi que ses trottoirs en galets de Vesdre, interrompus par les bacs en calcaire supportant les gouttières. Particulièrement éprouvée, dans sa partie N., par la destruction du château par les Français en 1676 et par l'incendie de 1834, elle présente encore de belles enfilades de façades parfois encore du XVIIe s., généralement renouvelées au XVIIIe s., dans une atmosphère de tranquillité sereine (pl. VIII, fig. XIV, C; 606). 
J. THISQUEN, op. cit., t. 2, p. 109 à 119. 
M.C.

Source :Patrimoine monumental dela Belgique

 

En pratique

Place Saint-Georges - Ensemble architectural classé
Place Saint-Georges
4830 limbourg

Calculer un itinéraire