Place d'Armes et souterrains de Philippeville

Le 1er octobre 1555, plus de cinq mille hommes creusaient les premières fondations de la place forte de Philippeville. Le choix du site s'était arrêté sur un plateau où la vue y était dégagée pour la surveillance, deux ruisseaux serpentaient à proximité et les sources y sourdaient en nombre.

La situation stratégique de la nouvelle place barrant la route de l'Entre-Sambre-et-Meuse, en fit rapidement un bastion fort convoité. Pourtant Philippeville demeura espagnol pendant plus d'un siècle. Mais en application des clauses du Traité des Pyrénées en 1659, la place forte passa à la France qui la conservera jusqu'en 1815. Le plan de la place, baptisée du nom du nouveau roi d'Espagne Philippe II, adopte le type radio-concentrique. Cinq remparts de longueurs inégales renforcés par autant de bastions à orillons dessinaient un pentagone irrégulier que des fossés secs ceinturaient. L'accès au fort était jadis garanti par deux portes diamétrale¬ment opposées, l'une à l'O., côté France, l'autre à l'E. côté Meuse. Les dix rues convergent vers la Place d'Armes et sont recoupées pour la plupart par deux voies annulaires; dont l'une épouse le tracé des remparts.

Ce fut en 1656, que Vauban, ingénieur militaire, sous Louis XIV, apporte toutes les modifications à la Forteresse de Philippeville. Il en développe les moyens de défense et il accentue la forme étoilée du Site. De ces travaux subsistent encore  une partie du réseau souterrain.


 

En pratique

Place d'Armes et souterrains de Philippeville
place d'armes
5600 Philippeville
Tél : +32(0)71/66 23 00
http://www.tourismephilippeville.be/

Envoyer un email Calculer un itinéraire