Moulin de Gros-Fays

Le village tout en pente n’a pas de gros ruisseaux sur son territoire. Seul le ruisseau de Bonne Soc prend sa source sur les hauteurs de Baillamont qui coule ensuite vers la Semois en délimitant les communes de Gros-Fays et Cornimont.

En amont, les moulins de Bron et de Bléchamps existèrent de façon éphémère au 19ème siècle. C’est un peu en aval de la route qui va à Cornimont que l’on construisit jadis un moulin à farine. Celui-ci était banal et appartenait à la famille Lamock depuis 1619. Il est certainement encore plus ancien. Comme la plupart des moulins banaux, il va être loué à bail jusqu’à la Révolution Française.

Le moulin avait deux roues hydrauliques qui entrainaient 3 paires de meules qui selon leur qualité de pierre et de taille, donnaient un produit allant de la farine aux aliments pour bétails. Les roues étaient recouvertes en hiver pour les protéger du gel.

Les meuniers étaient bricoleurs et ils ajoutaient des poulies partout pour actionner d’autres machines. C’est Joseph Gustin qui fit principalement les innovations comme par exemple la production électricité pour la scierie grâce à une machine à vapeur. Il décéda en 1967 et en 1977 le moulin fut vendu et s’arrêta pour toujours.

Haut lieu de la résistance locale

Jean Gustin, meunier à Gros-Fays, fut l’âme de la résistance locale durant la Seconde Guerre mondiale. Il recruta et forma plusieurs équipes de maquisards disséminés dans la région. Il participa à de nombreux sabotages, entre autres, ceux qui consistaient à déboulonner quelques rails dans le tunnel courbé de Pondrôme, puis d’y envoyer par morceaux le train qui avait été arrêté plus haut vers Thanville.

Une rafle monstre eut lieu dans toute la région les 25-26 mai 1944. Après de nombreux sévices et tortures endurées tant à Cornimont, qu’à Petit-Fays, à la Glycine à Vresse, à Charleville puis à Namur, plusieurs d’entre eux restèrent dans les camps de concentration, comme le Bourgmestre de Gros-Fays, Marcel Bourguignon et, le Bourgmestre d’Alle, Monsieur Mongin. Une plaque commémorative apposée sur le moulin rappelle cette triste période.

© Photographies : Mark Rossignol

 

 

En pratique

Moulin de Gros-Fays
Gros-Fays
5555 Gros-Fays

Calculer un itinéraire