Maison de la fin du 17e siècle - Monument classé

Repère dans le paysage urbain de Clermont-sur-Berwinne, cette élégante bâtisse de la fin du 17e siècle marque de sa présence l’angle de la rue, remarquable porte d’entrée de la place de la Halle.

La recherche d’esthétique a façonné sa structure. Les teintes vives, relevées par le contraste entre briques peintes et encadrements calcaire marbré rose, ainsi que la répétition des ouvertures nous donnent l’impression que la façade respire et s’anime. Cette synergie entre couleurs et formes, composées de lignes et d’angle droits, définit une sorte de géométrie organique, presque vivante, d’où émane équilibre et lumière.

D’inspiration régionale, l’habitation est par ailleurs agrémentée de détails architecturaux exprimant le souhait des habitants d’embellir davantage leur façade, véritable vitrine vers le monde extérieur. Signe de prestige pour les plus nantis, la porte concentre toute l’attention décorative. Un panneau d’où se détache un oculus ovale, décoré de deux balustres qui supportent une corniche, domine l’imposant encadrement de porte profilé et l’imposte moulurée. La césure entre les influences stylistiques n’étant pas toujours nette, la forme ovale de l’oculus traduit déjà les références « Louis XIII » naissante.

Enfin, chaque pierre, chaque mur dissimule également son propre récit, raconté par les traces offertes à l’œil comme autant de jalons dans le temps. Le pignon à rue arbore ainsi quatre baies à traverse obturées, disposées de manière étonnante dans le haut de la maçonnerie, expressions visuelles de son évolution historique.

Texte et Photographies : Mark Rossignol - Illustrations Gérard Michel

 

En pratique

Maison de la fin du 17e siècle
34 place de la Halle
4890 clermont

Calculer un itinéraire