Forteresse de Samson

De la forteresse de Samson, il ne reste que quelques vestiges de deux tours, visibles depuis l'entrée de la vallée. Samson était un des châteaux du Comte de Namur avec, entre autres, Poilvache, Bouvignes et Montaigle.

Ce site de défense, idéalement situé sur un promontoire surplombant la route de Gramptinne, fut notamment occupé par les Romains ; Jules César y aurait établit un camp retranché. Des fouilles ont également révélé l’existence de tombes, de pièces de monnaie ainsi que d’objets datant de l’occupation du site par les Francs et les Mérovingiens.

La forteresse de Samson était divisée en trois enceintes : un terrain rocailleux, une basse cour et des communs ainsi qu’au delà d’un pont-levis, l’habitation du châtelain et son donjon. Les habitants du village étaient exempts de taxes en contrepartie d’un tour de garde de la forteresse. Celle-ci fût assiégée en vain par les Normands au 9 e siècle. Le dernier siège du château eut lieu au 16 e siècle, du temps de Don Juan d’Autriche. Le château fut finalement démoli sur ordre du Roi Charles II d’Espagne en 1690.

Le site en lui-même ne se visite pas.

© Photographies : Mark Rossignol

 

En pratique

Forteresse de Samson

5300 Thon

Calculer un itinéraire