Ferme traditionnelle famennoise

Cet imposant volume d’une belle ferme allongée en moellons de calcaire date du milieu du 19e siècle. Le bâtiment est peu profond et s’abrite sous une toiture cantonnée de petites croupettes.

Implanté en léger retrait de la rue, il dégage un espace ouvert sur la voirie. Par la déclinaison des ouvertures en façade, cette ferme est exemplative de la typologie rurale traditionnelle de la ferme en long au travers de la juxtaposition des fonctions de vie et des fonctions agricoles. La lecture de la forme et de la dimension des ouvertures révèlent les usages spécifiques.

Le corps de logis aligne le plus souvent les pièces en façade et les ouvertures qui y sont percées pourvoient à l’éclairage de l’habitation. Pour les dépendances, le principe de base reste identique. Chaque cellule est ouverte sur sa façade par une porte dont le type varie en fonction de l’utilisation. À ces portes s’ajoutent des baies destinées soit à l’éclairage soit à l’aération. Ces ouvertures sont souvent de petites tailles et traitées simplement. Au logis de deux niveaux et deux travées de fenêtres, succède une étable puis la grange à portail surbaissé en harpes, millésimé à la clé « 1846 ». Dans la continuité, une porte jumelée à celle d’un second logis, d’une travée sur deux niveaux, dessert une autre étable sous fenil. On peut observer des variantes de ce système dans tout le village.

Texte et Photographies : Mark Rossignol

 

En pratique

Ferme traditionnelle famennoise
30 Rue des combattants
6940 Wéris

Calculer un itinéraire