Ferme traditionnelle ardennaise - Monument classé

Implantée perpendiculairement à la rue, cette antique bâtisse offre au regard une abondante variété de textures et de matières utilisées dans la région.

Enduits rugueux, pierres de France taillées, schistes épais et bois s’unissent pour affirmer la présence de la bâtisse. Le jeu de couleurs et de contraste, où les nuances de blanc, de rouge et de gris s’entremêlent, renforce son identité.

Cette ancienne ferme en long répond pleinement à la composition traditionnelle ardennaise. De volume simple et trapu, elle enrobe trois étroites et profondes cellules sous une couverture de faisiaux. Ces ardoises non calibrées étaient fichées dans un lit d’argile. Le poids élevé de ces matériaux de recouvrement nécessite une faible pente de toit et une grande résistance de la charpente. Des lignolets, ardoises se terminant en pointe de flèche, ferment le faîtage par l’enchevêtrement de leurs têtes. L’imbrication des lignolets n’est pas d’essence ornementale mais bien technique car elle empêche leur glissement sur une bâtière non clouée.

Perdant peu à peu son enduit, le large pignon à rue est sobrement ouvert de fenêtres, plus petites au deuxième niveau. Le dédoublement de la ferme par des percements arrière ne déstructure en rien l’habitation, les nouvelles ouvertures étant identiques à celles de la façade avant. Malheureusement inhabité, l’édifice s’éteint lentement.

Texte et Photographies : Mark Rossignol

 

En pratique

Ferme traditionnelle ardennaise
21 Rue du pont de claies
5550 Laforêt

Calculer un itinéraire