Ferme semi-clôturée

Dominant la vallée du ruisseau de Chardeneux, cette ample ferme en moellons calcaires date du début du 18e siècle.

Les différents bâtiments se concentrent autour d’une vaste cour et proposent un jeu volumétrique partiellement ouvert. Dans l’angle de la cour, la modestie du corps de logis répond aux imposantes dépendances. Haut de deux niveaux sur caves, il présente une composition architecturale simple et claire avec deux travées de fenêtres sur montants harpés. Ouvert sur la vallée, l’étroit mur pignon est percé de deux travées de baies à traverse dont les jours supérieurs sont obturés.

Conditionnée par les facteurs naturels, l’activité agricole du Condroz est principalement axée sur la culture et l’élevage. Ainsi, deux amples ailes d’étables et une grange en long complètent l’exploitation. La première aile, bordée d’un large trottoir pavé, étale une agréable succession de trois étables sous fenil. La rythmicité des ouvertures de même que la finesse des détails architecturaux, portes en plein cintre à clé sur piédroits harpés et ciselés, participent à l’équilibre de la façade. En retour d’équerre, le second bâtiment propose deux étables de même facture, prolongées par trois intéressantes remises à chariots datant du début du 19e siècle. Anciennement ouvertes au pignon, ces remises s’habillent d’élégants piliers à fûts monolithes qui supportent des linteaux de bois déchargés par de grands arcs.

Enfin, en léger retrait, un dernier chartil unit logis et étables. Deux portails jumelés, dont l’un est condamné, donnent accès à la remise destinée au rangement du matériel roulant et de l’outillage essentiel à l’exploitation.  

Texte et Photographies : Mark Rossignol 

 

En pratique

Ferme semi-clôturée
18 Rue de Chardeneux
5377 Chardeneux - Bonsin

Calculer un itinéraire