Ferme multicellulaire traditionnelle - Fagne-Famenne

La majorité des bâtiments de Sohier datent de la seconde moitié du 19e siècle. Durant cette période les conditions de vie s’améliorent et le village voit sa population augmenter.

Les habitants investissent dans leurs bâtiments qui affichent avec fierté la date de leur transformation. Cette imposante ferme est datée de 1872 par les ancres placées au-dessus l’entrée de la grange. Elle présente une cascade de volumes abritant un nombre impressionnant de cellules. Le logis, de deux travées sur deux niveaux et demi, est additionné d’une étable pour former le premier volume. En façade, le 19e siècle s’exprime par la régularité des percements du logis. Dominée par ce premier bâtiment, les dépendances alignent une grange, une étable ainsi qu’une ancienne bergerie transformée en étable, témoignage de la progression continue de l’élevage dans la région. Une annexe tardive plus basse ainsi qu’un fournil et porcherie, implantés en retour d’équerre complète l’ensemble.

Caractéristique de cette région de la Calestienne, les façades sont élevées en moellons calcaires. Les pi­gnons ouest, plus exposés aux intempéries, sont en grès. Enfin, les pignons est sont érigés en colombage, réminiscence des anciennes techniques de construction. Le remplissage en torchis des panneaux de bois, mélange de terre et de paille, a souvent été remplacé au cours du temps par des briques. 

Texte et Photographies : Mark Rossignol

 

En pratique

Ferme multicellulaire traditionnelle - Fagne-Famenne
11 Rue Haute
6920 Sohier

Calculer un itinéraire