Ferme Loutschen

Volumes imposants dans le paysage intérieur de Nobressart, d’opulentes fermes marquent de leur présence la partie la plus ancienne du village.

Représentation de la société rurale traditionnelle, ces fermes traduisent la domination de quelques grands propriétaires sur les petits paysans et manouvriers du village. Comme la plupart des fermes à cour, la physionomie actuelle de la ferme Loutschen est le résultat d’agrandissements successifs. Remontant à la première moitié du 18e siècle, l’exploitation  distribue ses deux ailes en face-à-face, créant ainsi un espace de cour dont l’accès n’est pas fermé. Cette organisation fonctionnelle des ailes facilite les déplacements entre les bâtiments et dégage une aire de stockage et de travail. Une autre conséquence de cette disposition particulière concerne les ouvertures en façades. Celles-ci sont principalement tournées vers la cour tandis que les imposants murs-pignons à rue sont presque aveugles. La rareté des ouvertures vers l’espace public a pour effet de renforcer le caractère clos et la massivité de l’ensemble.

La ferme à cour répond à trois grandes fonctions : habitation, stockage des céréales et maintien saisonnier du bétail dans un espace clos. Tous les bâtiments regroupant ces activités se répartissent savamment autour de la cour. Le logis, construction qui compte le plus grand nombre d’ouvertures, est établi afin de surveiller l’accès à la cour et aux annexes. Deux écuries jouxtent directement le logis sous le même toit. Cet emplacement s’explique par les soins quotidiens à dispenser aux chevaux dont la force de travail et, par conséquent, la valeur économique sont importantes. En face, l’aile de dépendances compte une grange, encadrée par deux étables doubles, ainsi qu’une bergerie surmontée d’une baie gerbière qui servait à rentrer les gerbes de foin dans le fenil. La grange ne jouxte pas directement le logis afin d’éviter la propagation d’un éventuel incendie entre les deux bâtiments. Disposition singulière pour la région, deux portails de bergerie s’ouvrent dans l’aile de dépendances vers la rue.

Texte et Photographies : Mark Rossignol

 

En pratique

Ferme Loutschen
75 Rue du centre
6717 Nobressart

Calculer un itinéraire