Ferme et Tour de Royer - Monument classé (Propriété privée)

Annoncé par une imposante tour carrée, cet ensemble clôturé en calcaire des 17e et 18e siècles correspond à un ancien logis seigneurial construit par Jean Muller, seigneur de Courrière, qui acquit le fief en 1606.

Cette puissante tour de trois niveaux en briques et pierres calcaires repose sur un haut soubassement de moellons biseautés. Datée de 1614 par ancres sur la face nord-est, elle est munie d'une tourelle d'escalier circulaire et couverte d’un haut pavillon d'ardoises à coyau supportant une guette en forme de polygone. Côté voirie, un passage charretier s'ouvre par un portail en plein cintre millésimé à la clé « 1614 » sur une cartouche. Les niveaux supérieurs sont éclairés par des petites baies chaînées avec ou sans traverse, surmontées d’un linteau en demi-lune sous des courts arcs de décharge. Vers la cour, la porte de remploi présente un linteau bombé, frappé d'une pierre avec anille, symbole héraldique formé de deux crochets adossés l’un à l’autre.

Attenant à la tour, un bâtiment du 18e siècle donne accès à la cour de la ferme par un portail surbaissé et harpé, borné de part et d’autres par des chasse-roues. Sous la bâtière d’ardoises à croupettes et coyau, on aperçoit des trous de boulin, qui servaient autrefois à enchâsser des pièces en bois dans la maçonnerie afin de porter l’échafaudage nécessaire à la construction de la toiture. La tour de la ferme de Royer est classée comme monument historique depuis 1979.

Côté cour, une grange en large, millésimée par ancres « 1601 », est desservie par un portail en plein cintre sur piédroits chaînés. Dans le prolongement du 19e siècle, côté droit, on devine l’existence d’un ancien portail analogue, converti plus récemment en étable. 

Propriété privée

Texte et Photographies : 2-4 Mark Rossignol - 1 François Delfosse 


 

 

En pratique

Ferme et Tour de Royer (Propriété privée)
4 Rue de Loyers
5340 Mozet

Calculer un itinéraire