Ferme et jeu de volumes

A l’entrée du village, cette ferme du 19e siècle, en moellons calcaires, propose une belle succession de volumes qui souligne l’extension progressive des trois fonctions nécessaires à toute exploitation agricole : logis, étable et grange.

La couverture de la grange, légèrement plus basse, matérialise cette amplification du bâti de peu postérieure à la construction du logis et de l’étable sous fenil. Plus tardif également, le retour en « L » des dépendances qui associe une porcherie, à la porte basse, une remise ainsi qu’un fournil où l’on cuisait le pain, identifiable par sa petite cheminée.

L’orientation Sud-Est du bâtiment principal n’est pas le fruit du hasard. Soucieux de capter les premiers rayons du soleil pour réchauffer le bâtiment et les habitants en hiver, tout en évitant la chaleur excessive des après-midis d’été, nos aïeux prenaient déjà en compte les données climatiques pour construire leurs bâtisses. Les versants d’adrets exposés au Sud ont également l’avantage d’être abrités des vents frais du nord. Autre élément constructif en lien avec les conditions du milieu, le pignon le plus exposé à la pluie se couvre d’un essentage d’ardoises afin de le protéger des intempéries dominantes portées par les vents d’Ouest.

Cette recherche d’une bonne exposition est généralement associée au souci d’approvisionnement en eau des habitants et du bétail. Établi sur une zone de contact géologique entre les grès et les calcaires propices aux sources, le terroir de Chardeneux assure aux villageois une alimentation en eau de qualité. Ainsi alimentation en eau, bonne exposition et présence de roches de qualité aptes à la construction ont favorisé l’implantation de l’habitat à Chardeneux.

Texte et Photographies : Mark Rossignol 

 

En pratique

Ferme et jeu de volumes
6 Rue de Chardeneux
5377 Chardeneux - Bonsin

Calculer un itinéraire