Ferme de l'Hospiteaux

Situé le long des chemins de Compostelle (Voie Thiérache), Fagnolle fut un lieu de passage des pèlerins jacquaires descendant de l’Europe du Nord pour gagner Paris et Tours, puis Saint-Jacques de Compostelle.

En témoignent l’église Saint-Jacques, qui remonte à la fin du 16e siècle, et la ferme de l’Hospiteaux. Cette haute construction abritait un ancien hôpital chargé d'offrir gîte et couvert aux pèlerins, de soigner les malades et de venir en aide aux nécessiteux. Erigé probablement au 16e siècle, l’ancien hospice se dresse sur deux niveaux en moellons de calcaire, le long du chemin d’accès au château. De cette lointaine époque, subsistent un arc de décharge en plein cintre au premier niveau et une porte de cave à linteau en bâtière dans le mur-pignon droit.

Presque cubique, l’imposant volume rappelle les volumes traditionnels fagnards chapeautés de longues croupettes. Ces larges versants de toit triangulaire réunissent les deux pans principaux d’une toiture à leur extrémité mais ne descendent pas aussi bas que ceux-ci. Les croupettes assurent la stabilité de la toiture tout en diminuant la prise au vent du pignon. Dotée de nouvelles et discrètes ouvertures aux 18e et 19 siècles, la façade à rue offre un aplat de gris agrémenté d’ancres en « S » et d’une frise saillante.

Texte et Photographies : Mark Rossignol

 

En pratique

Ferme de l'Hospiteaux
4 rue de l'hospiteaux
5600 Fagnolle

Calculer un itinéraire