Fabrique de Tabac

La famille Bourguignon-Simonet est cultivatrice dans les années 1900. L’épouse Marie qui vient de Sohier a le commerce dans le ventre.

Elle acheta du tabac aux particuliers, équipa l’ancienne brasserie Moreau d’un hachoir et vendit sa production dans la région et bien au-delà. En 1906, déjà, elle obtint une médaille d’argent à l’exposition de Bruxelles. Au village, elle tient un magasin où l’on vend de tout et avait une façon bien à elle de faire ce commerce. Elle ne payait pas les vendeurs, mais elle leur ouvrait un compte dans son magasin universel. Les gens venaient acheter vêtements, chaussures, alimentation et elle décomptait. Cette femme, débrouillarde au possible, allait devenir Marie Boutique. 

Son fils Auguste reprit l’affaire avant la seconde guerre mondiale. Sa sœur épousa le dernier bourgmestre du village, René Thys, et continua le magasin de sa maman. Tous les commerces disparurent dans les années 1960. 

© Photographies : Mark Rossignol

 

En pratique

Fabrique de Tabac
Gros-Fays
5555 Gros-Fays

Calculer un itinéraire