Eglise Sainte Walburge - Monument classé

Dans l’enceinte de l’ancien cimetière villageois, l'église romane, datée du 11e siècle, marque le centre historique du bourg. La première trace écrite de son existence est relevée dans les redevances perçues par l'abbaye de Stavelot au 12e siècle.

Cet édifice, en moellons de calcaire, de poudingue et de grès ferrugineux, se caractérise par un jeu de volumes composé d’une tour, de trois nefs, d’un chœur semi-circulaire flanqué d’une sacristie et, plus tardivement, d’une chapelle gothique. Cette chapelle seigneuriale présente des fenêtres à anse de panier divisées en deux jours par une armature en pierre à redents. L’église romane a subi d’importantes transformations au cours des siècles, notamment aux 16e et 18e siècles, de même qu’une habile restauration au milieu du 20e siècle.

La tour carrée constitue la partie la plus ancienne de l’édifice. Autrefois percée de meurtrières, elle servait à abriter les habitants de Wéris en cas de danger. A l’intérieur, l’abside voutée en « cul-de-four », autrement dit en forme de quart de sphère, est une particularité de la période romane. Les murs gouttereaux sont rythmés par des arcades en plein cintre. Nous pouvons observer de nombreuses pierres et croix tombales figées dans les murs ainsi que diverses statues en bois, particulièrement celle de Sainte-Walburge datant du 16e siècle. Depuis 1938, l’ensemble de l’édifice est classé comme monument historique. 

Texte et Photographies : Mark Rossignol

 

En pratique

Eglise Sainte Walburge
Place de la Pierre
6940 Wéris

Calculer un itinéraire