Eglise Saint-Martin

Occupant une position importante au pied du village, l'église est mentionnée en 1097, mais son existence est présumée vers l'an mil.


 Elevée en «1702» au mil. d'un cimetière enclos surplombant la rive g. de la Semois. Présence à trois reprises du millésime au chevet, au-dessus du cartouche aux armoiries martelées des princes de Loewenstein et au clocher de la tour.Précédée d'une haute tour annexée d'un parvis d'entrée, large nef unique accolée en 1898 d'une sacristie élevée par l'architecte Würth; chœur légèrement plus étroit; chevet à trois pans. Construction en moellons de calcaire assisés; encadrement des fenêtres en plein cintre en pierre calcaire. Tour élevée sur trois niveaux séparés par des bandeaux en pierre. Portail d'entrée au 1er niveau : pilastres supportant un fronton brisé constitué de deux volutes encadrant une niche (fig. 73). Fenêtres géminées en plein cintre au 38 niveau. Au-dessus d'une corniche moulurée, bulbe surmonté d'une flèche à double collerette terminée par un épi piriforme sous la croix-girouette. Toiture d'ardoises.

Cimetière réaménagé en 1949-1950 : pierres et croix funéraires en cron, calcaire, lame de schiste et fonte appartenant aux XVIIIe et XIXe s. F.F.

Extrait du Patrimione Monumental de Belgique - J Massonet

 

En pratique

Eglise Saint-Martin
Rue de la Cure
6824 Chassepierre

Calculer un itinéraire