Donjon de Crupet - Patrimoine exceptionnel de Wallonie (Propriété privée)

Surgissant au milieu d’un plan d’eau, la silhouette massive du donjon médiéval est campée solidement dans le fond de la vallée. Le donjon et la propriété environnante ne sont pas accessibles au public.

Erigée dans la première moitié du 13e siècle, la maison forte comporte trois niveaux en moellons grossiers de calcaire couronnés par un étage à pan-de-bois garni de briques, sous une bâtière d’ardoises à croupes et coyau. Une tourelle d’escalier, venue embrasser plus tardivement l’angle gauche de la façade principale, donne accès à l’étage supérieur. Seuls les trois niveaux inférieurs datent du Moyen-Âge. Quant à l’imposant niveau en colombage, il n’est pas antérieur au 16e siècle, avec des remaniements répétés aux 19e et 20e siècles.

Les traces d’une quinzaine de baies primitives sont préservées aux étages, réparties sans symétries sur toutes les faces du donjon. Les ouvertures les plus étroites sont chapeautées d’un linteau en demi-lune alors que les autres sont séparées par un meneau central. Toutefois, la plupart des encadrements ont été renouvelés au cours du 18e siècle.

A l’origine, la porte d’entrée était devancée par un pont mobile en bois remplacé depuis lors par un petit pont à trois arches en calcaire. L’arc en tiers-point de l’accès s’inscrit en façade dans la  feuillure qui correspond au cadre de rabattement où se glissait la passerelle mobile. Les trous circulaires présents dans l’épais vantail en chêne permettaient le passage des cordes destinées à manœuvrer la passerelle. Elément d’intérêt, une latrine en saillie, sur corbeaux au profil en quart-de-rond, est appendue au deuxième étage de la face méridionale.

Propriété privée

Texte et Photographies : Mark Rossignol

 

En pratique

Donjon Carrondelet
18 rue basse
5332 Crupet

Calculer un itinéraire