Château Mascart ou Maison espagnole

Ce remarquable édifice en briques et calcaire marque de sa stature l’espace villageois. Edifié au début du 18e siècle, dans un style traditionnel teinté de baroque, ce bâtiment faisait probablement partie des possessions de l’abbaye de Lobbes.

La présence de fenêtres à croisée mais aussi l’emploi de moellons de pierre dans le soubassement témoignent de son ancienneté. Une atmosphère empreint d’harmonie se dégage de l’espace-rue. L’alignement de la façade et du mur du jardin prolongent la séquence bâtie. De même, l’utilisation de la pierre calcaire pour les soubassements, le mur de clôture et le devant-de-porte assure une jonction naturelle et continue entre espace privé et public. 

De plan rectangulaire, l’épais volume se développe sur deux niveaux de quatre travées de fenêtres à croisée, en partie remaniées. La haute toiture à quatre pans ainsi que les larges soubassements accentuent l’impression de massivité du logis et l’isole dans le paysage bâti environnant. Chaînages d’angle, encadrements et bandeaux de pierre calcaire habillent la maçonnerie en brique et charpentent l’ensemble. En face ouest, les détails de la maçonnerie nous livrent les traces d’une ancienne fenêtre à croisée, transformée en porte d’entrée. 

Texte et Photographies : Mark Rossignol

 

En pratique

Château Mascart ou Maison espagnole
2 Rue Lieutenant général Conreur
6532 Ragnies

Calculer un itinéraire