Bâtisse en moellons calcaire

Implantée perpendiculairement à la rue principale, cette habitation en moellons calcaires est revêtue par une bâtière de tuiles aux teintes grises.

Cette bâtisse a la particularité d’être rejointoyée à l’aide d’un mortier pourpre dénommé « molèye », mélange de chaux et de limaille de fer provenant des résidus de forges à canons installés dans la vallée de Vaux-sous-Olne. Ce mortier est une des caractéristiques architecturales du village.

La façade-pignon à rue est percée d’une travée axiale de baies, autrefois à meneau. Les deux linteaux en pierre calcaire sont pourvus d’agrafes qui compensent la suppression des meneaux. Une lecture plus attentive du pignon révèle différents indices de transformation du bâtiment. Côté cour, l’adjonction d’un étroit volume du 17e siècle se déchiffre dans la maçonnerie du pignon au travers du long raccord de murs en molèye et par le montant à deux larges harpes de l’ancienne porte d’angle. Cet ajout comprend une porte cintrée ainsi qu’une petite baie harpée à linteau droit sur la partie supérieure des montants. 

Texte et Photographies : 2 Mark Rossignol - 1 Administration communale d'Olne

 

En pratique

Bâtisse en moellons calcaire
81 Rue Village
4877 Olne

Calculer un itinéraire