Ancienne ferme bicellulaire traditionnelle

Cette bâtisse a conservé son crépi ainsi que sa polychromie. Les enduits jouent un rôle essentiel de protection contre les intempéries et masquent les éventuels défauts de la maçonnerie.

C’est l’une des spécificités marquantes de l’habitat rural traditionnel de la Lorraine et, à ce titre, elle constitue un élément patrimonial essentiel à maintenir. Le chaînage d’angle ainsi que les encadrements d’ouverture se manifestent par leur teinte singulière. Détail étonnant, un oculus ovale est logé au-dessus de l’ancienne porte d’entrée, elle-même surélevée de trois marches. 

Les millésimes

La localité de Torgny est caractérisée par une quantité impressionnante de millésimes datant du 18e et 19e siècle. Comme dans la plupart des villages, les vestiges d’anciennes bâtisses servaient de carrière de pierres aux nouvelles habitations. Il n’est donc pas rare de retrouver des millésimes de « remploi » n’appartenant pas aux maisons qu’ils décorent aujourd’hui.

Les millésimes répondent à deux intentions. Il y a d’une part la volonté de souligner la personnalité de sa demeure par rapport à celles de ses voisins. D’autre part, on discerne dans les millésimes des références aux croyances populaires. Les millésimes sont gravés de symboles qui répondent au souci de protéger la maison : étoile, soleil, disque solaire, rouelle sont autant de signes liés à la fécondité ou porte-bonheur.

Text et Photographies : Mark Rossignol

 

En pratique

Ancienne ferme bicellulaire traditionnelle
10 Rue Pèchières
6767 Torgny

Calculer un itinéraire