Ancienne école de Sohier

Dressée au principal carrefour du village et dans l’axe de la rue menant à l’église et au château, l’école signale son statut. Autrefois, le triptyque « château, église et école » formait la charnière de l’organisation sociale de la communauté rurale.

L’importance de sa mission est également soulignée par le style architectural de l’édifice, similaire à celui de l’église et du presbytère, qui s’éloigne délibérément de celui des fermes traditionnelles. Construite en 1879, sur les plans de l’architecte Cordonnier, l’école affiche une façade d’allure classique en moellons de calcaire assisés. L’entrée fait l’objet d’un traitement particulier. Marquée par un léger ressaut en façade, elle est couronnée d’un pignon dépassant la corniche. De hautes fenêtres animent la façade et apportent aux occupants une lumière abondante.

A l’époque, le bâtiment abritait l’instituteur et sa famille ainsi qu’une classe unique où se côtoyaient filles et garçons. La mixité n’étant cependant pas admise pour les récréations, une cour se trouvait du  part et d’autre de la bâtisse. A l’arrière une écurie, un fenil et une remise à bois étaitent à disposition de l’instituteur. Au temps où Sohier formait une commune avec les sections de Fays-Famenne et de Froidlieu, la «maison communale », où le Conseil tenait ses réunions, se situait à l’étage au-dessus de l’école. L’école communale a fermé ses portes, mais le bâtiment poursuit sa vie dans le cadre d’un projet de réaménagement en laboratoire de la vie rurale.

Texte et Photographies : Mark Rossignol

 

En pratique

Ancienne école de Sohier
4 Rue Basse
6920 Sohier

Calculer un itinéraire