Paysage et silhouette villageoise de Mozet

Orienté sud, le village de Mozet est posé dans un amphithéâtre de verdure au pied duquel ondoie le ruisseau du Tronquoy, un des affluents de la rivière du Samson. Cette ambiance arborée est renforcée par la présence de nombreux jardins, haies vives et prairies disséminés dans le village.

L’habitat de Mozet s’égraine dans le paysage tout au long de voiries depuis le noyau ancien, condensé autour de l’église Saint-Lambert, des imposantes fermes de Royer et de Douxflamme, et vers les hauteurs du village, le château de Mozet. 

Village condruzien, Mozet a préservé une grande partie des qualités architecturales du bâti dans le respect de la typologie locale malgré certains développements urbanistiques récents plus en décalage avec les spécificités du village. Les bâtisses traditionnelles, érigées en moellons de calcaire, sont composées de volumes allongés, peu profonds et de forme rectangulaire. D’allure verticale, elles proposent généralement deux niveaux sous toiture d’ardoises ou de tuiles noires à deux versants. La palette chromatique du village est harmonieuse, voyageant dans les tonalités grises des moellons de calcaire vers le gris anthracite des ardoises ou les teintes noires des tuiles. Depuis 2009, le noyau ancien du village est classé comme ensemble architectural.

L’occupation de Mozet est ancienne comme en atteste les grottes préhistoriques de Goyet ainsi que les vestiges romains mis au jour dans la localité. Au Moyen-âge, le village se développe et prend véritablement son essor grâce aux activités agricoles et extractives telles que la pierre et la terre plastique. 

© Texte et Photographies : Mark Rossignol

 

En pratique

Paysage et silhouette villageoise de Mozet

5340 Mozet

Calculer un itinéraire