Paysage et silhouette villageoise de Falaën

Village condrusien, Falaën s'étend sur les deux versants d'un vallon rejoignant la Molignée, un affluent de la Meuse. Le paysage ondulé, caractéristique de la zone agro-géographique du Condroz est marqué par la présence du clocher de l'église et des trois tours du Château-ferme.

Caractérisé par un habitat dense en moellons de calcaire, datant des 18e et 19e siècles, le noyau traditionnel du village se ramifie en un réseau de rues et ruelles à partir de la place de l'église selon deux axes, dont le principal s'étire dans la direction nord-sud.

Les vestiges découverts sur le site de Montaigle attestent d'une présence humaine à Falaën dès l'époque néolithique. Au bas Moyen Âge, la vie paysanne est principalement rythmée par le travail de la terre et l'élevage. On retrouve également des traces d'activités liées à la présence de l'eau. Dès le 11e siècle, les eaux du Floyon animent le moulin des Hayettes. Elément constitutif du village, l'imposant Château-ferme domine, encore aujourd'hui, son centre.

 © Texte et Photographies : Mark Rossignol

 

En pratique

Paysage et silhouette villageoise de Falaën

5522 Falaën

Calculer un itinéraire