Paysage et silhouette villageoise de Fagnolle

Dans un environnement coloré de vert, le village de Fagnolle se loge sur le versant sud d’une longue colline. Bois, bosquets, haies et ruisseaux se relaient pour animer un paysage largement ouvert et caractérisé par une dépression couverte de prairies. Isolé dans la plaine, les ruines du château de Fagnolle signent le paysage de leur présence par une couronne d’arbres et l’émergence d’une tour.

A l’approche du village, la masse grisée des bâtisses émerge dans cette nature généreuse qui l’entoure. L’ossature linéaire de Fagnolle apparaît également au regard. Des rangées de maisons serrées, majoritairement mitoyennes, se succèdent le long des rues parallèles aux courbes de niveaux. Au de-là des droites et des lignes issues de cette structure, des courbes se dessinent. Au départ des voiries principales, les cheminements secondaires s’entrelacent et invitent à la flânerie. Fagnolle ne se livre pas d’emblée. La douce harmonie qu’il dégage se savoure à petit pas.

Le village de Fagnolle s’inscrit en bordure méridionale de la Fagne-Famenne, au pied de la Calestienne, étroit plateau calcaire animé de collines allongées dénommées « tiennes ». Cette implantation, à la charnière géologique du plateau calcaire et de la dépression schisteuse, est plus propice aux sources. Le tissu paysager de Fagnolle est rattaché à une structure agraire qualifiée d'openfield à prairies dominantes. Ainsi, les différentes affectations du sol se sont développées au gré du relief et de son sous-sol. Les fonds de vallée schisteux, aux sols argileux et humides, accueillent prairies et vergers partiellement clôturés de haies vives. Les replats du plateau calcaire, riches en éléments nutritifs, sont occupés par les cultures non encloses tandis que les versants les plus abrupts et les tiennes, aux sols squelettiques, concernent le domaine des bois et des pelouses calcaires.   

Depuis longtemps, les activités agricoles ont rythmé la vie de Fagnolle. La large rue de la Foire, où se tenait jadis l'importante foire au bétail, témoigne de l'intensité du passé rural et agricole du village. Cette histoire se lit également au travers du nombre impressionnant d’anciennes fermes qui agrémentent le village, offrant à celui-ci un visage étonnamment homogène. Généralement simples et profondes, les habitations se serrent au plus près de la voirie. La plupart d’entre elles remontent au 19e siècle avec parfois, des bâtiments construits au départ d’un volume plus ancien. L’habitat traditionnel de Fagnolle adopte les teintes grises de la pierre calcaire du pays ainsi que le gris foncé de l’ardoise, tirant vers le mauve lorsque elles sont issues de la proche région de Givet. De ci, de là, le badigeon blanc protège encore quelques vieilles maçonneries.

© Texte et Photographies : Mark Rossignol

 

En pratique

Paysage et silhouette villageoise de Fagnolle

5600 Fagnolle

Calculer un itinéraire