Hesbaye - Ensemble paysager

Ce vaste ensemble paysager s’enracine au nord du sillon sambro-mosan, à l’instar des plateaux limoneux hennuyer et brabançon, dont il partage les principales caractéristiques.

Paysage

 Cette région de bas plateaux présente une surface plane ou doucement ondulée, revêtue de larges étendues de cultures ouvertes sur des vues lointaines. Seuls les cours aval de l’Orneau, de la Mehaigne, de la Burdinale et du Geer impriment un encaissement plus marqué dans le plateau hesbignon, conférant à ces vallées un paysage particulier.

La couverture limoneuse, épaisse et bien drainée, assure une grande qualité des terres. Cette richesse du sous-sol se traduit en surface par une nette prépondérance des cultures sur l'élevage. Ces amples étendues dessinent un puzzle géant de labours déployés dans un paysage de «champs ouverts», qualifié d’Openfield. Ce mode d’organisation de l’espace rural est défini par la présence quasiment exclusive de cultures et l’absence de clôtures autour des champs. En dehors de quelques grandes fermes dispersées à l’extérieur des villages, l’essentiel de l’habitat y est groupé en village-tas soigneusement implantés en dehors des sols riches, garants de la production agricole. Relégués à un rôle complémentaire, les herbages sont cantonnés dans les creux plus humides du relief et aux abords de l’habitat. Les bois, peu nombreux également, subsistent dans les versants abrupts des vallées ou sur les sols de moindre qualité.

Sources : FRW - CPDT

© Photographies : Mark rossignol


 

En pratique